Deprecated: iconv_set_encoding(): Use of iconv.internal_encoding is deprecated in /home/dreamval/public_html/mgpra2013/libraries/joomla/string/string.php on line 27 Deprecated: iconv_set_encoding(): Use of iconv.input_encoding is deprecated in /home/dreamval/public_html/mgpra2013/libraries/joomla/string/string.php on line 28 Deprecated: iconv_set_encoding(): Use of iconv.output_encoding is deprecated in /home/dreamval/public_html/mgpra2013/libraries/joomla/string/string.php on line 29 Warning: session_start(): Cannot send session cookie - headers already sent by (output started at /home/dreamval/public_html/mgpra2013/libraries/joomla/string/string.php:27) in /home/dreamval/public_html/mgpra2013/libraries/joomla/session/session.php on line 658 Warning: session_start(): Cannot send session cache limiter - headers already sent (output started at /home/dreamval/public_html/mgpra2013/libraries/joomla/string/string.php:27) in /home/dreamval/public_html/mgpra2013/libraries/joomla/session/session.php on line 658 Hors des Pistes - Le blog du webdocu

Le veteran

Le cirque est le vétéran de l'art. Le sympathique petit vieux qui reste dans son coin, posant son regard d'ermite sage sur ses petits fils tapageurs. Notre regard s'attendrit quand on le voit, on échange parfois un mot avec lui, mais guère plus. Puis on s'en retourne vaquer à nos modernes occupations en pensant qu'il serait bien mieux en maison de retraite.

 

Mais le cirque est bien malin. Loin d'être l'ancêtre décrépit, il continue ses acrobaties quand vous avez le dos tourné. Il mène sa petite vie et il continue de grandir, comme un gosse. Le cirque est en fait l'éternel gamin. Les ours en monocycle ont certes disparus (ont-ils d'ailleurs jamais existé ?) mais cet art de la scène regorge de trouvailles, d'originalité, de surprises.

 

Alors laissez vous attendrir...

Share:

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to Twitter

Recits de tournage

Chapitre 1 : Rencontre avec le Cirque Plume.

 

A notre arrivée dans l'enceinte du Colisée de Roubaix, nous rencontrons Bernard Kudlak, co-fondateur du Cirque Plume. Installé dans un fauteuil bleu côté public, il évoque avec poésie "Tempus Fugit", son paradis d'un monde apaisé et fantaisiste, qu'il met en scène avec des artistes du monde entier.

 

 

 

Cette représentation est le reflet de 30 ans de spectacles diffusés aux quatre coins du globe. A travers « Tempus Fugit » se dessine l'histoire de Plume, sa compagnie, fondée en Franche-Comté à un moment où la notion de “nouveau cirque” faisait jour, embarquant avec elle un nouvel imaginaire et de nouveaux artistes, poètes et saltimbanques.

 

 

Ce matin, trois d’entre eux sont à l'échauffement. Tour à tour, Molly, Mick et Max se mettent en action, expérimentent de nouvelles figures, s’interrogent et demandent conseil. Entre deux exercices ils nous racontent leur histoire. Du Québec à la Suisse en passant par les États-Unis, les origines de ces circassiens sont diverses et en disent long sur la renommée du Cirque Plume.

Avec cette dernière création, toute la troupe s'apprête à reprendre la route pour une tournée de plus de 300 dates. Une nouvelle aventure pour ces inlassables voyageurs qui ont désormais hâte d'entrer en piste.

 

 

 

« Tempus Fugit » est une ballade sur le « chemin perdu » , le temps qui s'écoule entre le tic et le tac du mouvement d'une horloge comtoise, un mouvement que les horlogers nomment également "le repos et la chute". Un instant d'éternité et de rêve, aux racines de la pratique circassienne...

 

                                                 Agathe Juvenez, Alexandre Regol

Share:

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to Twitter

Notice pour utilisateur non averti

 

                 Pourquoi cet intérêt pour le cirque contemporain ? Nous mêmes ne le savons pas.

Il faut bien avouer que nous sommes tombés, un peu par hasard, dans cet univers dont nous n’avons su sortir, comme absorbés par la multitude de formes, de sons, de mouvements de tout un milieu inconnu. Nous avons lu, vu et bu la tasse avant de pouvoir commencer à ingurgiter une partie de cette matière vivante qu’est le cirque.

 

 

                 Afin d’en savoir plus, nous avons rencontré des acteurs du milieu, en France et en Belgique, non loin de notre repère valenciennois.
Nous nous sommes alors épris de cet univers un peu à part, s’inscrivant dans l’histoire du cirque en lui proposant toujours de nouvelles esthétiques, de nouvelles formes, de nouveaux lieux.
Nous souhaitions parler de concepts scéniques extravagants puis petit à petit, au fil des rencontres, nous avons pris conscience de ce qui fait la beauté de ce type de spectacle : sa diversité, son irréductibilité à un groupe, l’impossibilité de sa catégorisation.
Ses acteurs, des circassiens formés à tous les arts de la scène, n’ont de cesse de tisser des liens entre les modes de représentation : théâtre, concert, danse ou encore cinéma sont ainsi convoqués.

 

 

                 Notre web-documentaire est une immersion interactive au sein du cirque contemporain. « Hors des pistes » part à la rencontre d’artistes de différentes compagnies et acteurs du milieu du spectacle pour tenter d’en dégager des regards et donc plusieurs façons de concevoir, aujourd’hui, le spectacle de cirque.

Bienvenue dans « Hors des pistes »



Alexandre Regol

 


« La force d'une œuvre ou plutôt sa consistance, ce qui fait qu'elle échappe à son auteur, avant de s'affranchir éventuellement de l'espace et du temps qui l'ont vu naître, réside dans la singularité, voire l'unicité de la présentation du monde qu'elle porte.
Sa condition est la capacité de son auteur à se remettre en permanence en question. »

Jean-Michel Guy
Chercheur au département des études et de la prospective au ministère de la Culture et de la Communication
Théoricien des esthétiques du Cirque

 

Share:

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to Twitter

Genese du projet "Hors des Pistes"

Genèse du projet Hors des Pistes

 

            A l'origine du projet “Hors des Pistes” un format, le webdocumentaire, accessible et interactif ainsi qu’une volonté commune : explorer une discipline artistique afin d’en retranscrire les différentes tendances et subtilités. 

            Dans le cadre d'un cours de gestion de projet dispensé à l'Université de Valenciennes et du Hainaut Cambrésis (UVHC), les 15 étudiants en audiovisuel que nous sommes avons été amené à développer un projet commun. L'objectif annoncé est la réalisation d'un produit audiovisuel ambitieux bien que limité par des contraintes matérielles et temporelles.

             Pour ce faire, nous avons mis en commun les compétences du groupe constitué ; des compétences diverses liées à des parcours distincts au sein du secteur de l’audiovisuel: communication, production et réalisation notamment. Grâce à cette pluridisciplinarité, nous avons constitué un collectif polyvalent et complémentaire.

             La première difficulté résidait dans le choix du sujet qui nécessitait une large adhésion. Les propositions sont alors apparues, laissant rapidement place aux débats autour de plusieurs thématiques ayant retenues notre attention. Notre choix, qui s'est porté sur le cirque est le fruit de nombreuses inspirations. Le visionnage du film "Pina" de Wim Wenders ainsi que la découverte d'artistes acrobates de la “Compagnie Yoann Bourgeois” nous ont interpellé et incité à penser que cette discipline était protéiforme.

             “Hors des pistes” n'a pas pour vocation de définir ce qu'est le cirque mais de nous faire découvrir sa diversité à travers le récit de ceux qui constituent son univers.

 

 

Romain Delecour

Share:

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to Twitter

Simon Heulle, danseur, gymnaste, acrobate

Simon Heulle : danseur, acrobate, gymnaste

 

Simon Heulle

 

Simon est un artiste aux multiples facettes. Tantôt acrobate, tantôt danseur, il fait corps avec son mât et se mue en magicien pour déjouer les lois de la gravité sous nos yeux ébahis. Juché à sept mètres, tout là haut, il donne l’air de nous admirer et nous invite à le rejoindre.

Danseur il l’est car cette chorégraphie aérienne est un ballet solitaire exécuté avec grâce.

Gymnaste lorsqu’il leur emprunte cette force pour se stabiliser en haut de son agrès.

Acrobate quand il tournoie autour de ce mât chinois qu’il fait sien l’espace d’un instant.

Le spectacle prend fin, les applaudissements grondent et l’artiste redescend parmi nous et nous extirpe alors de ce doux rêve qui a été le nôtre pour un instant, pour un instant seulement.

 

Romain Delecour

Share:

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to Twitter

Suivez-nous!

Facebook Suivez-nous sur Twitter!

SOUTENEZ-NOUS!

Acces Blogueur